Halo FR

Halo Wars 2 – Review de la campagne (sans spoilers)

Alors que le jeu Halo Wars 2 ne sortira officiellement que le 21 Février, vous pouvez déjà voir sur internet de très nombreuses reviews de la dernière production en date sur la licence Halo.

Après avoir lu bon nombre de tests de nos confrères de la presse, il me semblait important de donner l’avis d’un fan de la première heure sur la licence Halo. Cet article a été écrit de manière à ne contenir aucun spoilers ! Néanmoins je vous invite à la plus grande prudence si vous souhaitez découvrir l’expérience proposée par Halo Wars 2 dans son intégralité. J’ai fait de mon mieux pour vous en proposer un aperçu sans altérer le plaisir de la découverte.

Volontairement, je ne traite que de la campagne de Halo Wars 2. Le matchmaking étant indisponible (ou presque) à l’heure où j’écris ces lignes, je préfère attendre la sortie officielle pour juger de l’équilibrage des différents commandants.

Ce « test » est une première sur Halo.fr, mais il me semblait important de vous aider à vous forger un avis sur ce jeu de Stratégie en Temps Réel (STR) Halo, que vous ne devriez absolument pas ignorer ou négliger. Pour précision, j’ai fait la campagne dans son intégralité sur Xbox One.


Commençons d’emblée en vous présentant une vérité déjà connue de tous : Halo Wars 2 est la suite directe de Halo Wars. Au détail près que nos protagonistes ont passé 28 années en sommeil cryogénique, le Spirit of Fire étant à la dérive depuis le sacrifice de son réacteur de sous-espace à la fin du premier opus. Je vous invite d’ailleurs à lire le dossier que nous avons consacré au contexte de Halo Wars 2.

Environnements

Alors que Halo Wars, premier du nom, nous faisait voyager dans l’espace, nous menant tour à tour sur Harvest, un monde bouclier ou encore la coque du Spirit of Fire (etc…), Halo Wars 2 fait ici le choix de proposer une campagne se déroulant exclusivement, à peu de choses près, sur l’Arche (découverte dans Halo 3).

Ce choix, justifié par le scénario, ne nuit en aucun cas au level design des différentes missions, qui jouit d’un travail de qualité, apportant une diversité très appréciable et la sensation qu’il reste beaucoup à en apprendre sur les écosystèmes légués par les Forerunners.

Entre environnements désertiques, plaines verdoyantes parcourues de ruisseaux, terres brûlées aux cristaux rappelant des améthystes ou environnements similaire peu ou proue la mission Autoroute de Tsavo avec ses débris parsemant les routes (etc…) : vous l’aurez compris, on voit du pays et les environnements sont très bien détaillés et vivants.

Gameplay

Le gameplay de Halo Wars 2 est un must-have sur console. Permettant d’accéder à un très haut niveau d’actions par minute, on se surprend à jouer aussi aisément à un STR sur console.

Certaines possibilités supplémentaires sont d’ailleurs proposées pour les utilisateurs PC, avec notamment la capacité de faire plus d’escouades personnalisées, de vous déplacer librement sur la mini-carte d’un simple clic sur celle-ci ou encore de sélectionner plus efficacement vos unités, permettant une micro-gestion accrue lors des combats.

Ceux qui critiquent le gameplay et le trouvent peu pratique ne pensent certainement pas à préciser une chose essentielle : le gameplay de Halo Wars 2 a été pensé pour s’inscrire dans la ligne direct de celui du premier opus. L’idée n’était pas ici de proposer (sur PC) une expérience comparable à un Starcraft 2 ou à un Total War, mais bel et bien de proposer un gameplay intuitif et accessible pour celles et ceux qui souhaitent aborder les STR sur console et approfondir sans trop de contraintes un pan de l’univers Halo.

L’adaptation sur PC permet de faire découvrir aux amateurs du genre cet univers trop peu décliné jusqu’à présent. C’est en cela que le Xbox Play Anywhere apporte une forte plus-value : faire découvrir la licence aux PCistes.

Pour autant, il ne faut pas penser que le gameplay console est négligé. En toute franchise, il s’agit là du plus efficace qu’il m’ait été donné de jouer et les modifications apportées depuis la première Bêta rendent l’ensemble encore plus cohérent. Pour le reste, je pense qu’il n’existe pas de recettes miracle et je vous laisse juger, manette ou clavier/souris en main, du rendu de ces optimisations.

Storyline

Alors, je risque d’être emphatique en parlant du scénario de Halo Wars 2, mais parfois cela fait du bien de parler avec son cœur de fan et non avec un discours trop lisse.

Oui le scénario de Halo Wars 2 m’a complètement accroché.

Oui, il est assez convenu, mais il permet une grande ouverture sur le futur des STR Halo et des jeux dans leur ensemble sur notre licence.

Oui, l’imbrication de Halo Wars 2 dans l’univers Halo, et plus particulièrement dans les aventures du Spartan John-117, semble plus qu’inévitable une fois la campagne terminée.

Non, il n’est pas parfait, car le rythme y est un peu décousu et il faut parfois avancer sur plusieurs missions avant que l’on ne progresse réellement dans l’histoire.

Non, le développement de certains personnages n’est pas parfait et on aurait été en droit d’attendre un traitement plus étoffé, d’avoir plus de matière, pour juger de leur importance dans le lore Halo.

Et pourtant, malgré ses forces et ses faiblesses, Halo Wars 2 m’a fait tellement d’effet que je recommence aujourd’hui la campagne pour la 5ème fois… et ce ne sera probablement pas la dernière !

Cinématiques

Les cinématiques de Halo Wars 2 ont été réalisées par le studio Blur, qui officiait déjà sur Halo Wars premier du nom, et a également réalisé les cinématiques de Halo 2 Anniversary. Lorsque vous aviez découvert ces cinématiques, vous vous êtes surement dit qu’un film Halo en CGI serait possible aux vues de la qualité du travail effectué.

Et bien soyons clair, ils ont mis la barre encore plus haut, et il est désormais temps de mener une révolution pour qu’ils réalisent un long métrage en image de synthèse ! Blague à part, les cinématiques de Halo Wars 2 sont justes parfaites : que ce soit la modélisation des personnages qui est impeccable, les éclairages, la bande sonore, le travail sur le mouvement, (etc…) : tout est maîtrisé et calibré à la perfection, aucun détail n’est laissé au hasard.

Sachez par ailleurs, qu’une des cinématiques du jeu, que je ne nommerai pas pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte, est de loin la plus épique qu’il m’ait été donné de voir dans un jeu Halo. Un tel niveau de mise en scène, que nombre d’entre vous vont accueillir comme une véritable claque, comme on en voit rarement dans les jeux vidéos de nos jours.

Seul défaut, et il faut le mentionner, il n’y a QUE 7 cinématiques pour un total de 12 missions, ce qui fait que par moment on enchaîne plusieurs missions sans voir une cinématique. Ce doit certainement être la cause de cette sensation de rythme décousu dans le scénario que j’ai ressenti.

Peut-être est-ce là un péché de gourmandise, car les cinématiques sont génialissimes mais on en voudrait encore plus, toujours plus !

La bande sonore

Lorsque je parle de bande sonore, j’y inclus la bande originale et les effets.

J’irai droit au but, la bande originale est juste parfaite. Qu’elle accompagne les cinématiques ou les phases de jeu, je n’ai repéré aucune fausse note, aucun morceau qui ne s’intègre pas parfaitement au festival auditif dont nous ont gratifié les équipes de développement des jeux Halo tout au long de ces 15 années d’aventures vidéoludiques. Il suffit de rester sur le menu de Halo Wars 2 pour avoir un aperçu de ce que peuvent nous faire ressentir les musiques du jeu.

Les effets sont tout aussi réussis, qu’ils soient en jeu ou en cinématiques. Chaque unité dispose de sons crédibles, en phase avec l’univers de Halo et certains bruitages ont gagné en crédibilité. Je trouve notamment que le tir du Scarab Banished est une merveille de violence sonore. On « ressent » le métal se faire déchiqueter par le rayon de notre super unité à quatre pattes préférée !

La version française

Lorsque je parle de version française (VF), je vise autant le travail de traduction, que l’interprétation des comédiens de doublages en français. Je respecte profondément le travail qui est effectué sur la licence Halo qui est un support difficile à traiter, avec un univers dense et une terminologie peu aisée. Chaque nouveau contenu Halo apporte son lot de bonnes surprises et de déceptions. Et Halo Wars 2 ne déroge pas à la règle.

La traduction des termes est relativement bonne, certaines surprises sont agréables à l’oreille, telles que « UNSC Esprit de Feu » qui redevient « UNSC Spirit of Fire », l’emploi des termes « ODST » et non « Sauteurs de l’enfer » et d’autres plutôt décevantes comme « Le » Brute, la traduction de « Banished » en « Parias » qui est déroutante ou encore la prononciation de certains termes anglophones à la française tels que les « missiles archers« …

Mais ce qui risque d’en choquer plus d’un, c’est la VF et l’interprétation des personnages. Certains comme Anders, Cutter, Isabel sont excellents. D’autres comme Jerome, Let’ Volir sont assez bons et ce sera plus une question de goûts au niveau de leur voix.

Concernant Atriox et Decimus, je trouve leurs voix trop modifiées au vocoder, ce qui donne une rendu trop caricatural.

Je n’aime absolument pas l’interprétation de Alice-130 que je trouve très rigide, souvent hors-de-propos. Et je termine avec une mention spéciale pour le commandant de Scarab, qui est juste complètement raté… Je vous laisse en juger par vous même.

Une fois de plus, je respecte le travail des professionnels du secteur, mais une interprétation prise trop à la légère peut avoir des conséquences terribles sur la crédibilité des personnages d’une licence. Je pense qu’il y avait matière à faire beaucoup mieux pour les personnages que je viens de citer en dernier.

John DiMaggio est la voix d’Atriox en VO


Il reste tant de points que je pourrais aborder, mais je ne pourrais le faire sans vous spoiler une partie du jeu. Et je ne souhaite en aucun cas me risquer à le faire.

Halo Wars 2 n’était peut-être pas le jeu le plus attendu de la licence, ni même celui qui sera le plus apprécié mais s’en passer serait, à mes yeux, une erreur de jugement.

Vivement le prochain jeu Halo, mon compteur de hype est remonté à son maximum !

Sur le même sujet

Commentaires

Vous devez être connecté(e) pour pouvoir poster.

  1. Ga4kI25 le 19 février 2017 à 18 h 56 min

    Perso j’ai bien aimé même si j’ai eu l’impression sur la fin de la campagne que les développeur cherchait à rajouter du temps de vie à leur jeux … Puis la fin me laisse sur ma faim … Mais les cinématiques sont vraiment belles. J’ai juste hâte, au vue de la cinématique post crédit, de la sortie d’halo 6 maintenant.

  2. Mr Speed le 18 février 2017 à 21 h 54 min

    Pour la campagne, j’ai trouvé le début ennuyant, par contre arrivé à la moitié de la campagne ça devenait très intéressant et puis la fin géniale. Surtout les cinématiques. <3 Par contre j'ai quand même gardé un goût amère pour la campagne. :/ Je l'ai trouvé trop expéditive la campagne (peut être le fait qu'il manque quelques cinématiques ? )

    Pour la BO ce n'est pas du 100% parfait, mais je dois dire que je l'ai quand même beaucoup apprécié. 🙂

  3. phoenixlechat le 18 février 2017 à 16 h 08 min

    PS : Je suis obligé d’admettre, après avoir vu les cinématiques, que celle ou Isabel prend le contrôle est une pure merveille. Tu avais raison Lethal. 🙂

  4. Aug45 le 17 février 2017 à 19 h 57 min

    Merci pour la review 🙂

  5. phoenixlechat le 17 février 2017 à 8 h 46 min

    Je t’entends dire que tu n’as jamais été aussi bluffé que par une cinématique de HW2… Pour ma part j’ai du mal à imaginer plus pêchu que la cinématique de démarrage de Halo 5 Guardians, mais bon ce n’est que mon avis… Blur a dû se surpasser alors.
    N’étant pas un joueur de STR, j’attends la sortie du jeu pour connaître la profondeur de l’histoire et l’imbrication que tu mets en avant avec John-117. Et j’attends bien sûr ces cinématiques de ouf. 🙂

    Dernière remarque, la musique : probablement que devant un écran de qualité avec un bon son et bien installé, celle-ci a probablement plus d’intérêt qu’une simple écoute de la BO que je trouve plus que moyenne. Tant mieux donc si l’effet escompté est au RDV.

    1. Drago-Nightmare le 17 février 2017 à 19 h 09 min

      « la BO que je trouve plus que moyenne »
      +1

      1. Lethal Projekt le 18 février 2017 à 23 h 24 min

        La BO d’un STR se doit d’accompagner le joueur avec des musiques d’ambiances. On ne peut la comparer à celles des fps Halo qui sont beaucoup plus pêchues et dynamiques.

        Dans cette optique, je trouve que les musiques d’ambiances accompagnent bien, en nous maintenant tout en légèreté dans l’univers Halo.

  6. Banta le 17 février 2017 à 0 h 41 min

    Merci Lethal pour cet avis fort intéressant 😀

FacebookTwitter