Halo FR

Les archives de la Bibliothécaire #8 – Thel ‘Vadam – Première partie

Bienvenue à tous pour le retour des Archives de la Bibliothécaire. Ce mois ci, voici la première partie d’une chronique sur Thel ‘Vadam, aussi connu sous le nom d’Arbiter. Cliquez ici pour le numéro précédent. Bonne lecture à tous !

Cette chronique contient des spoil ! Attention !

Les archives de la Bibliothécaire n°8 – Thel ‘Vadam – Première partie

Ce numéro porte plus précisément sur les années de Thel en tant que leader covenant et Arbiter. Thel ‘Vadam, aussi appelé Thel ‘Vadam dans l’alliance Covenant est un extraterrestre de la race des Sangheilis, du clan Vadam dont il est Kaidon, un leader élu par les anciens. Il est notamment présent en tant que commandant suprême de la flotte du Particular Justice lors des batailles de Reach et de l’installation 04. Il fut puni par les Prophètes pour ses échecs, devenant le dix-huitième Arbiter, rang militaire et religieux, souvent donné à des Sangheilis en disgrâce leur permettant de mourir dans l’honneur au cours d’une mission suicide. Ces expériences passées lui permettront plus tard de devenir un meneur pour les Sangheilis, prônant le retour aux origines du titre d’Arbiter comme leader et non laquais des Prophètes.

Thel naquit membre du clan Vadam et subit, comme tous les jeunes mâles Sangheilis, un entraînement martial dès son plus jeune âge. Il ne peut se reposer que sur ses propres capacités selon les principes de la méritocratie des Elites, un système basé sur le mérite de chacun, qui n’acceptent que les plus forts, et ne connaissent pas leur père. De ce fait les Sangheilis ne s’appuient pas sur l’héritage ou la lignée pour juger un individu.

Il est, comme la plupart des Sangheilis, fier, et n’accepte pas le déshonneur, une notion très importante de sa culture. Il se blessa une fois durant son entraînement, par sa propre faute, une humiliation particulière qu’il n’oublia pas puisqu’il confectionna une cape au cours de sa convalescence, qu’il portera plus tard en tant que commandant de vaisseau afin de ne jamais oublier.

Des sangheilis en entraînement martial
Des sangheilis en entraînement martial

Cependant malgré ses quelques erreurs, le parcours admirable de Thel le mena à être élu Kaidon de son clan en 2535, gagnant le commandement d’un clan puissant mais aussi d’un vaisseau, le Retribtion’s Thunder, faisant de lui l’un des plus jeunes commandants de vaisseau. Et bien qu’on envoya des assassins tenter de le tuer dès la première nuit, il les maîtrisa tous sans problème avant d’exécuter le commanditaire, un ancien du nom de Koida ‘Vadam, devant le conseil, renforçant ainsi son pouvoir.

Thel participa plus tard à l’attaque covenante sur Charybde IX, abordant un vaisseau de l’UNSC, le Do You Feel Lucky ? en compagnie de quatre Dévots, afin de tenter de récupérer les données de navigation. Les ordinateurs de bord furent sabotés avant que les Elites ne puissent récupérer les données, la mission fut donc un échec. Il fut ensuite convoqué sur l’Infinite Sacrifice, pour se voir confier la mission de traquer ceux qui modifiaient des armes covenantes afin que les humains puissent s’en servir par le Haut Prophète du Regret. Plusieurs Brutes furent assignées sous ses ordres, bien que Thel regrettait secrètement de devoir travailler avec ceux qu’il considère comme des barbares.

Une fois sur place, Thel et ses hommes ne trouvèrent aucune trace de passage, mais découvrirent à la place les Décombres, une station de rebelles humains installée dans des astéroïdes. Les Brutes et Rapaces assignés sous ses ordres à bord d’un autre vaisseau le trahirent, endommageant le Retribution avant de rentrer vers Grande Bonté afin de réclamer le mérite pour la découverte des Décombres. Thel et ses dévots furent capturés mais parvinrent à s’évader, volant une navette et s’assurant de la fidélité de quelques grognards. Ne pouvant retourner voir les Prophètes après une défaite, Thel captura le chef d’une armée de grognards, un rapace appelé Reth, avant de se rendre compte que ce dernier obéissait au Prophète de la Vérité. Tiraillé entre son obéissance aux deux Prophètes et son devoir, Thel décida de s’attaquer aux décombres, sans pour autant détruire les parties qui serviraient au plan du Prophète de la Vérité. Pour cela, le commandant et ses dévots s’attaquèrent à un vaisseau Rapace afin de le voler. Une fois aux commandes du bâtiment, Thel prit d’assaut les Décombres, pour les trouver vides, après que les humains aient quitté la station à bord du module Exodus. Il envoya une armée de grognards fin d’arrêter les humains, sans succès.

Les Décombres, citée rebelle
Les Décombres, citée rebelle

Il fut ensuite rejoint par la flotte de Regret et Vérité, et convoqué à bord de l’Infinite Sacrifice. Les Prophètes statuèrent alors de tuer tous les témoins du fiasco ayant résulté de leurs ordres contradictoires, provoquant la rage de l’un des dévots de Thel. Ce dernier du décapiter le dévot rebelle, et bien qu’il s’attendait à être tué pour sa faute, se trouva gracié par le Prophète de la Vérité pour son dévouement, à condition de ne rien révéler de sa mission. Thel se jura par la suite de ne plus jamais participer à des missions en solitaire afin de ne plus souffrir des facettes perverses de l’alliance.

Thel rentra ensuite à Vadam, affecté à la flotte du Partiular Justice, et parla des dissensions entre les Prophètes avec son oncle Lak ‘Vadam. Ce dernier lui rappela que la notion « d’hérésie » variait en fonction des époques et des leaders. Prenant compte de cet entretien, Thel décida de travailler à s’élever au dessus du rang de commandant, vivant au jour le jour.

‘Vadam fut plus tard aperçu en tant que commandant suprême de la flotte du Particular Justice, la manœuvrant avec astuce et stratégie, augmentant son nombre de vaisseau qui passa de 5 à 60 et déjoua toutes les tentatives de l’UNSC à son encontre. Il fut considéré comme l’acteur majeur de la bataille de Reach, et à l’époque était déjà une cible prioritaire de l’UNSC, ayant causé la mort de près d’un milliard d’humains, de 23000 soldats et la destruction de sept colonies et 123 vaisseaux.

Cependant, à l’issue de la bataille de Reach, Thel ordonna a une portion de sa flotte de suivre l’UNSC Pillar of Autumn, qui s’échappait dans le sous espace en direction des coordonnées récupérées par l’IA Cortana dans un artefact forerunner, menant à l’installation 04. Les vaisseaux covenants étant plus rapides que les vaisseaux humains, la flotte de ‘Vadam arriva sur place avant le Pillar, et découvrant l’un des anneaux sacrés, il ordonna immédiatement la mise en place des protocoles adéquats.

L'installation 04
L’installation 04

L’autorité de ‘Vadam fut alors contestée par un Prophète mineur, le Prophète de l’Intendance, qui jugeait que l’affaire était religieuse et non militaire. Cependant, étant donné que la situation impliquait un contact avec l’ennemi, Thel ne voulait pas reléguer son commandement. Il tenta donc d’entrer en contact avec Grande Bonté dans l’espoir de recevoir des clarifications quant à la marche à suivre. Ne parvenant pas à établir le contact, la situation resta inchangée.

A l’arrivée de l’Autumn, Thel ordonna le feu à volonté, ignorant les protestations du Prophète qui craignait d’endommager le Halo. Ce dernier lança donc un contre ordre, envoyant des troupes aborder le vaisseau et sécuriser des artefacts sur le Halo. Thel lui demanda à plusieurs reprises de se concentrer sur la destruction de l’ennemi et de ne plus contredire son autorité, allant jusqu’à tenter de le détenir, sans succès.

Le Prophète prit alors le contrôle du vaisseau Truth and Reconciliation, ordonnant que tous ses opposants soient détenus, y compris ‘Vadam. Ce dernier, apprenant que le parasite était libéré, mit en place une quarantaine d’urgence et aborda l’Ascendant Justice, pour trouver un équipage entièrement fidèle au prophète, mais aucune trace de ce dernier. Il recevra plus tard un appel au secours de ce dernier lors de l’abordage du Truth and Reconciliation mais n’agira pas, préférant mettre sa flotte en sécurité.

‘Vadam partit expliquer les raisons de la perte de l’anneau au Haut Conseil, où les Prophètes accueillirent la nouvelle avec colère, déclarant que ses actions relevaient de l’hérésie. Les Hiérarques, leaders de l’Alliance, ne s’opposant pas à ce jugement, Thel fut privé de son rang et condamné à recevoir la marque de la honte, et à ce que sa dépouille soit pendue par les entrailles et exposée dans Grande Bonté. Les Hiérarques choisirent cependant de faire de Thel le nouvel Arbiter, lui donnant une dernière occasion de faire preuve d’honneur avant de mourir au cours de l’une de ses missions. Une proposition que Thel accepta.

Thel 'Vadam, dans son armure d'Arbiter
Thel ‘Vadam, dans son armure d’Arbiter

Un futur rebelle

La première partie de la vie de ‘Vadam telle qu’elle nous est racontée nous en apprend autant sur le personnage que sur son monde. Les deux sont à vrais dire indissociables, car dans l’Alliance autant que dans la société Sangheilie, la tradition et les codes se mêlent à toutes facettes du quotidien. Les individus issus de ces milieux sont constamment entourés par des règles, des lois, qui à tout moment façonnent l’individu, faisant de lui et de son attitude, un testament de cette société.

Les marques de cette vie sont d’autant plus évidentes qu’elles nous sont étrangères. Les Sangheilis étant une espèce extra-terrestre, leurs us et coutumes présentent bien évidemment un contraste fort avec celles de l’humanité, renforçant le fossé culturel et dressant un portrait convaincant des raisons pour lesquelles un premier contact et une cohabitation sont aussi difficiles. Les Sangheilis sont tout simplement une espèce à part entière, avec une société fondée sur des principes différents de ceux entretenus par l’humanité.

Mais en plus d’être membre de la société Sangheilie, et membre de haut rang qui plus est, Thel correspond aussi à un idéal sangheili. Il est une figure du succès retentissant dans une méritocratie brutale, un seigneur de guerre et fier combattant dans une société guerrière, et un parangon de fierté et d’honneur, vertus acclamées par les Elites.

Thel ‘Vadam représente l’âme de son peuple, il est l’incarnation de ce que cette société extra-terrestre lutte pour accomplir. Il est non seulement un leader né pour ce peuple, mais il mérite ce titre, puisqu’il fut obtenu au travers d’efforts et de sacrifices. Si quelqu’un pouvait mener les Sangheilis vers une nouvelle ère, il est tentant de dire que ce serait lui.

La progression du jeune Thel au sein de l’alliance Covenante nous donne aussi une idée du fonctionnement interne de cette dernière. L’extrémisme religieux, les manipulations et l’impunité des Prophètes pavent l’histoire du Sangheili, dont la vie est un testament de la corruption inhérente à l’alliance et aux Prophètes. Ce n’est pas une histoire nuancée, il y a clairement désignés un gentil et un méchant, puisqu’il s’agit ici de justifier les choix du protagoniste, d’expliquer les bases de sa rébellion. L’alliance Covenante est mauvaise, et doit être stoppée à tout prix. C’est ce que raconte en grande partie le passé de Thel ‘Vadam.

Un Prophète
Un Prophète

Car les valeurs incarnées par ‘Vadam, bien que représentantes d’un peuple extra terrestre, sont des valeurs appréciées dans notre société, et bien qu’étant à part, les Sangheilis ne sont pas si différents des humains lorsqu’il s’agit d’idées. Tous comme les Prophètes et leur alliance à vrai dire. L’extrémisme religieux, le despotisme, la volonté hégémonique… ce ne sont pas là des principes étrangers à l’humanité, loin de là. Ce que défend ‘Vadam, notre société le défend. Ce que l’alliance incarne, notre société le combat.

L’alliance Covenante est présentée au travers du parcours de Thel comme une organisation corrompue au cœur, dirigée par des despotes mesquins, maintenue par des dévots aveugles et rongée par le manque de cohésion. Plus rien ne peut permettre de défendre cette institution, plus rien ne justifie son existence. La nature de l’alliance et de ses politiques est la justification finale de la croisade humaine à son encontre, la raison pour laquelle elle ne peut être autorisée à imposer sa loi plus longtemps. Elle est l’incarnation de ce que notre société méprise, de ce que l’humanité doit détruire pour réellement aller de l’avant. Chez ces extra-terrestres, certes, mais aussi en son propre sein.

Toute cette exposition, l’histoire de Thel ‘Vadam, Kaidon et commandant suprême, répond au final à un besoin. Toute partie d’échec nécessite de placer les pions. L’Arbiter et les Prophètes étaient les dernières pièces à placer afin de débuter l’histoire de Halo 2. Thel ‘Vadam, un futur rebelle contre l’alliance Covenante.

Il était donc question de présenter un protagoniste de l’histoire de Halo, ses origines, son caractère. Les individus sont forgés par leur histoire, et cette dernière influencera aussi leurs choix. Sans tous ces événements jalonnant son passé, jamais Thel n’aurait pu trahir l’alliance, pas avec le conditionnement subis durant toute sa vie.

C’est la juxtaposition de toutes ces aventures qui ont fait que ‘Vadam incarne ces valeurs particulières, mais aussi qu’il lui fut donné de voir le véritable visage de l’alliance, de réaliser sa corruption. Ce sont ces éléments éparpillés au cours de sa vie qui l’ont mis dans la position précise qui lui permis de se révolter, et ce faisant, de sauver la galaxie aux côtés du Master Chief.

L'arbiter aux côtés du Master Chief
L’arbiter aux côtés du Master Chief

Les valeurs défendues par Thel, son attitude et ses principes font de lui la cible de notre empathie. Car bien qu’étranger en beaucoup de choses, il se bat bel et bien pour une cause similaire à celle de l’humanité dans sa généralité, et contre les plus grands ennemis de cette dernière. Cette histoire nous présente un nouveau héros de la franchise, mais aussi les ennemis de ce dernier. Il ne s’agit plus d’affronter des vagues d’aliens, il s’agit de se battre pour une cause et des valeurs.

Et vous, que pensez vous de la manière dont nous est présentée l’alliance Covenante et la société des Sangheilis ? Et que pensez vous du personnage de Thel ‘Vadam ?

Glossaire :

UNSC : United Nation Space Command; gouvernement militaire humain.

IA : Intelligence artificielle; intelligence électronique créée de toute pièce.

Dévot : rang religieux de commandement dans l’alliance Covenante, haut gradé, ils sont souvent en charge de postes clés comme commandant de vaisseau ou de flotte.

Sur le même sujet

Commentaires

Vous devez être connecté(e) pour pouvoir poster.

  1. VoitureJb le 4 janvier 2017 à 12 h 01 min

    Merci pour les infos!

  2. payetjeremy53 le 8 décembre 2016 à 21 h 11 min

    Ma partie préféré est l’analyse du personnage ainsi que ses valeurs dans les derniers paragraphe.

    Attention pas que le reste est nul, au contraire, mais je connais déjà par cœur l’historique du personnage

FacebookTwitter