Halo FR

Les archives de la Bibliothécaire #5 – Halsey 1/3

Bonjours à tous et à toutes. Voici le nouveau numéro des archives de la Bibliothécaire. Il sera séparé en trois parties, chacune abordant un aspect différent d’un même personnage, qui est de loin l’un des plus riches et complexes de l’univers de Halo : le Dr. Catherine Elizabeth Halsey. Le numéro précédent est disponible ici.

Cette chronique contient des spoils sur de nombreux éléments de l’univers étendu.

Les archives de la Bibliothécaire n°5 – Halsey 1/3

Halsey, une scientifique dévouée à l’ONI

Le docteur Catherine Elizabeth Halsey est née le 19 mars 2492 sur la colonie humaine d’Endymion. Elle a, à un très jeune âge, montré des signes d’une grande intelligence, et la possibilité d’une carrière prometteuse. Elle a très vite accédé à une académie pour jeunes surdoués et plus tard fut titulaire d’une bourse d’étude, jusqu’en 2507. C’est alors qu’à l’âge de 15 ans, elle finit sa deuxième thèse de doctorat. Elle se fit remarquer cette même année après avoir corrigé un célèbre scientifique, le Dr. Elias Carver, ce que ce dernier n’apprécia pas, mais qui lui valut l’attention du futur vice-amiral Stanforth.

C’est ainsi qu’elle rentra en contact avec l’UNSC (United Nations Space Command, l’organisation militaire en charge de l’humanité dans Halo) qui lui proposa de mettre en application sa théorie sur les matrices d’IA[1] (Intelligence Artificielle), à condition qu’elle se soumette à une série de protocoles élaborés par le Dr. Carver. Tout en suivant cette directive, Halsey se rendit compte des probabilités grandissantes d’une insurrection, et des pertes que celle-ci pourrait engendrer au sein de l’espace galactique humain. Cette réalisation suffit pour la convaincre de rejoindre l’UNSC et travailler afin de combattre l’insurrection. Elle devint donc consultante civile au service de l’armée.

Au fil des années, Halsey fit des progrès considérables en matière de matrice d’intelligence artificielle[2].

Le Dr Catherine Halsey
Le Dr. Catherine Halsey

Le projet SPARTAN fut pour la première fois mentionné le 15 février 2511, alors que Halsey était au service de la section 3 de l’ONI (Office of Naval Intelligence, les services de renseignement de la navy), chargée de la recherche. Elle avait à l’époque étudié le projet ORION[3], considéré comme le père des projets SPARTAN, visant à créer des super soldats pour combattre l’insurrection. Elle avait ainsi établi la liste des erreurs commises lors de la mise en place de ce projet ayant menées à son annulation, plus particulièrement l’âge trop avancé des candidats, et leur manque de loyauté envers l’UNSC. Le docteur en était donc venu à la conclusion que les sujets devaient être des enfants afin d’optimiser les chances de succès du programme.

Plus tard, le 30 juillet de cette même année, Halsey fit mention dans son journal personnel de son idée d’armures de combat destinées à augmenter la force des soldats, les armures Mjolnir. Elle commence déjà à se forger l’image des Spartans, alors officieusement appelés Orions-II.

Aux alentours de septembre 2511, Halsey commence une liste des candidats potentiels, et le projet se met lentement en place, jusqu’en 2513, ou le nom SPARTAN-II est choisi. L’examen des candidats commence le 21 juillet 2517, au cours duquel Halsey, accompagnée d’un jeune lieutenant de la Navy, Jacob Keyes, rencontre les candidats potentiels. Le 17 août, Halsey fit la connaissance du jeune garçon qui deviendra plus tard le Master Chief, John-117, sur la planète Eridanus II. Le 15 septembre, la sélection des candidats est finie, et les enlèvements de ces derniers commencent.

Halsey en compagnie de Jacob Keyes
Halsey en compagnie de Jacob Keyes

Les candidats se trouvèrent tous rassemblés sur la planète Reach le 23 septembre afin d’y suivre un entraînement rigoureux, dirigé d’une main de fer par l’adjudant-chef Mendez et le docteur Halsey. A partir de ce jour, cette dernière étudia attentivement chacune des recrues, leurs forces, leurs faiblesses et leurs affinités, tout en suivant de près l’escalade de l’insurrection dans les colonies.

Le 5 juin 2522, Halsey est promue au titre de chef du service scientifique de la section 3 de l’ONI. Pendant ce temps là, elle continue de faire avancer les programmes SPARTANS-II et MJOLNIR.

Plus tard, en 2525, elle donnera naissance à Miranda, sa fille issue de sa relation avec Jacob Keyes, à qui elle confiera le bébé afin de retourner à ses recherches, et sachant qu’elle ferait une mauvaise mère.

Il est aussi possible que le docteur ait conduit des recherches sur la frénésie qui frappe les IA, un processus de dégradation de leur matrice au bout d’un certain nombre d’années de service et jusqu’ici sans remède. Plus particulièrement, sur la possibilité de prolonger leur durée de vie en utilisant le sous-espace pendant la période de frénésie, cependant rien n’a été confirmé.

Le 9 mars 2525 la liste des augmentations à réaliser sur les futurs Spartans est prête, et déjà, la procédure s’annonce mortelle pour une partie des candidats. Après avoir pris connaissance de tous les risques, Halsey prend la décision de poursuivre les opérations et de lancer le processus d’augmentation. Elle visite les jeunes recrues durant la procédure, et assume les conséquences, à savoir la mort et la mutilation de nombreux enfants candidats. Elle tentera même d’en guérir certains, cependant il est peu probable qu’elle ait réussi.

Le 28 juin Halsey est mutée vers la base CASTLE, toujours sur la planète Reach. A partir du 3 novembre, elle commencera à étudier les Covenants, notamment leur structure hiérarchique et leur fonctionnement.

Le 27 novembre de la même année, elle accompagne les Spartans II au centre de test de Damas, afin qu’ils revêtissent pour la première fois les armures Mjolnir Mark IV.

Un prototype d'armure Mjolnir Mark IV
Un prototype d’armure Mjolnir Mark IV

En 2535, elle apportent les ultimes modifications aux dernières générations d’armures Mjolnir, en appliquant entre autre la technologie covenante du gant à énergie, utilisée par les rapaces, qui lui permettra de mettre au point les boucliers énergétiques des Mjolnir après qu’un prototype ait été récupéré par le Master Chief lors d’une mission.

Plus tard, en 2549, elle met au point une interface cerveau/IA, dont elle compte équiper ses Spartans, et le 21 mai, le docteur clone son propre cerveau afin de créer des IA malignes. Le 7 novembre, elle créera l’intelligence artificielle Cortana. Elle conservera aussi trois autres cerveaux clonés pour un usage futur.

Elle est mutée vers la base SWORD de l’ONI à une date inconnue, et y analyse un artefact forerunner en compagnie de Cortana.

Le 21 juillet 2552, elle est contactée par le professeur Sorvad, qui lui annonce avoir fait une découverte cruciale, avant que le relais de communication du lieu où il travaille donne son dernier signe de vie. Cinq jours plus tard, la mort du professeur est annoncée au docteur, qui découvre par la même occasion que les Covenants sont sur Reach et qu’une autre génération de Spartans a été créée sans qu’elle ne le sache.

L’ONI lui cachera aussi que l’invasion de la planète est imminente, afin qu’elle se concentre sur ses recherches en cours et sur l’implémentation de l’interface cerveau/IA sur John-117.

Cortana
Cortana

Le 29 août, après que l’invasion covenante de Reach ait commencée, elle sera évacuée de la base SWORD par la Noble Team, après quoi Jun-A266 l’escortera vers la base CASTLE. Le Spartan B312, aussi connu sous le nom de Noble 6, se chargera d’emmener Cortana auprès du Pillard of Autumn afin de lui faire quitter la planète.

On ignore les circonstances de l’arrivée de Halsey à la base CASTLE, cependant elle s’y trouvait le 30 août, et y rencontra les Spartans Frederic-104, Kelly-087, Isaac-039, William-043 et Vinh-030. C’est ce jour là qu’elle vola des informations classifiées, apprenant la localisation d’Onyx, lieu d’entraînement des Spartans-III, et la présence d’un artefact forerunner sous la base CASTLE. Elle parviendra à s’échapper avec l’aide des Spartans et des survivants de l’installation 04, dont le Master Chief, mais sera officiellement déclarée morte.

A la suite de la bataille de Reach, Halsey commettra nombre d’infractions, utilisant les informations collectée durant l’attaque sur Reach à des fins personnelles.

Elle fut arrêtée par l’ONI à l’issue de la bataille d’Onyx, puis emprisonnée afin de travailler à la mise au point des moteurs de l’UNSC Infinity. S’ensuivront de nombreux différents avec l’ONI et l’UNSC, qui mettront sa fidélité à l’épreuve, la poussant à la trahison.

Cependant, en octobre 2558, après avoir appris le retour de Cortana, et le danger que cette dernière pouvait représenter, elle fit de son plein gré appel à l’UNSC, et travailla de pair avec eux afin de combattre la menace des Gardiens et protéger le Master Chief. Elle mit au point un plan afin de lancer l’équipe Osiris à la poursuite de John-117, et fut d’une aide cruciale lors de l’opération.

Le docteur Halsey a donc travaillé au service de l’UNSC pendant près de 50 ans, permettant la création et le développement de technologies et de projets qui se montrèrent cruciaux à la survie de l’humanité.

Halsey travaillant à bord de l'UNSC Infinity
Halsey travaillant à bord de l’UNSC Infinity

Une scientifique au service de la science

Le docteur Halsey est parmi les personnages les plus intelligents de l’univers de Halo, sinon la plus intelligente. Elle est dotée d’un esprit brillant d’analyse, de déduction, et d’un talent pour les idées révolutionnaires, et tous ce qui touche au domaine de l’inconnu. Il n’est pas surprenant qu’elle soit ouvertement considérée comme la spécialiste des forerunners, et ce même par ses plus grands détracteurs. Elle s’est faite remarquer très tôt dans sa carrière, d’où l’obtention de sa bourse d’études, mais aussi le support apporté plus tard par l’ONI. Sa tendance à dire ce qu’elle pense et à agir comme bon lui semble, en suivant sa propre logique lui ont très vite valu de se trouver sur le devant de la scène, tout en se faisant de nombreux ennemis. En plus de son intelligence, Halsey se trouve être incroyablement dévouée à son travail, ce qui se remarque dans les quantités énormes de temps et d’énergie dépensées dans ses différents projets, qu’elle défend bec et ongles auprès de ses supérieurs hiérarchiques.

C’est ainsi que pendant plusieurs décennies, petit à petit, se formera le programme SPARTAN-II, probablement le projet le plus notoire du docteur, qui a pourtant travaillé à la mise au point de matrices d’IA malignes, à l’adaptation de technologies extraterrestres et bien d’autre projets révolutionnaires dont l’impact sur le reste de la galaxie fut notoire.

Le Master Chief
Le Master-Chief

La dévotion du docteur à son travail et à ses projets va au-delà de la simple brillance de ses idées. Près d’un demi-siècle de la vie d’Halsey fut consacré à ses recherches au service de l’UNSC et de l’ONI, pour qui elle a semblerait-il abandonné toutes chances de vivre une vie normale, allant jusqu’à abandonner sa fille. Elle savait que quoi qu’il puisse arriver, elle ne parviendrait jamais à accorder autant d’importance et de temps à sa fille et sa famille qu’à ses recherches, ce qui l’a poussée à faire le choix de confier cette dernière à son père. La relation du docteur avec sa fille sera plus tard houleuse et se évoluera en de mauvais termes, Miranda préférant suivre les traces de son père et ignorer sa mère.

Sa dévotion envers la science et l’ONI ira jusqu’à l’abandon de ses règles d’éthique lors de la mise en place du programme SPARTAN-II, où Halsey décida, en toute objectivité, que pour la réussite des opérations les candidats se devaient d’être des enfants. Et ce, afin de les rendre plus malléables, mais aussi pour faciliter leur adaptation aux procédures chirurgicales nécessaires. Après avoir personnellement rencontrée certains des candidats potentiels, Halsey donna l’ordre de les faire enlever et remplacer par des flash-clones, des copies physiques conformes mais à l’espérance de vie très courte, due à des erreurs génétiques. Non seulement un tel ordre donné dans de telles circonstances, après avoir regardé chacun des enfants droit dans ses yeux, en aurait fait flancher plus d’un, mais en agissant ainsi, le docteur a trahi bon nombres de lois ainsi que la plupart des serments qu’elle avait fait.

De même, durant tout le programme SPARTAN-II, Halsey passait la majorité de son temps non loin des candidats, à les observer et à leur prodiguer conseils et leçons, créant ainsi un lien fort avec ceux qui étaient au début des sujets de recherche. Cependant, lorsque vint le moment de lancer la procédure d’augmentation, Halsey finit par faire le choix d’autoriser l’opération, qui présentait toujours de nombreux risques. Ce choix fut motivé par de nombreux facteurs, tel que le manque de temps et la pression hiérarchique, mais le résultat fut le même, et marqua profondément le docteur, sans pour autant entamer sa volonté de travailler avec l’ONI.

Catherine Halsey, bien que brillante, n’est donc pas sans défauts, et sa dévotion envers la science et son besoin personnel de réponses ne font pas exception. La curiosité du docteur et sa tendance à n’en faire qu’à sa tête, quitte à aller à l’encontre des conseils, voire des ordres, de ses supérieurs sera à l’origine des différents du docteur avec l’UNSC. L’ONI n’est pas connu pour apprécier les électrons libres, et c’est un qualificatif qui peut sans problème être appliqué à Halsey, étant donné certains des traits de caractère du docteur, et sa tendance à faire fi des conséquences de ses actes.

Cette témérité se trouve aussi être à l’origine de certains des projets de Halsey, et fait partie intégrante des raisons pour lesquelles le docteur a laissé une telle marque sur l’univers de Halo.

Cortana se voit confier au Master-Chief
Cortana se voit confier au Master-Chief

Car du fait de son génie, de son entêtement et de son caractère hors du commun, le docteur Catherine Elizabeth Halsey se trouve bien souvent à l’origine de faits sans lesquels l’univers de Halo ne serait pas ce qu’il est. Tout a commencé sur nos écrans avec John-117, Spartan-II de son état, combattant aux côtés de l’IA Cortana et avec son armure Mjolnir des armées de Covenants après avoir évacué Reach. Sans l’intervention d’Halsey, rien de tout cela ne serait. Sans elle, pas d’IA malignes, pas de Spartans, pas d’armures et pas d’humains encore en vie dans la galaxie.

Les travaux d’Halsey sont le point d’origine d’une bonne partie des histoires liées à l’univers Halo. Il n’est donc pas étonnant que le personnage soit aussi récurent et versatile, dont le nom apparaît encore et encore dans les nombreux récits consacrés à l’univers de Halo.

Elle est à l’origine d’une partie primordiale de la franchise, elle ne se contente pas non plus d’être spectatrice, et continue d’utiliser ses ressources et son esprit afin de repousser les horizons de la science. En étant une pionnière en termes de technologies covenantes et forerunners, Halsey emmène le progrès scientifique vers une nouvelle ère, en repoussant les limites du possible. Cependant, pour cela, elle est prête à sacrifier n’importe quoi, peut-être même plus que nécessaire, plus qu’il n’en vaut le coup. Ainsi, elle soulève la question de jusqu’où la fin peut-elle justifier les moyens, et quel est le prix du savoir et de la science, si ceux-ci reviennent à jouer à Dieu ? Enlever des enfants au nom du progrès de l’humanité ne reviendrait-il pas à abandonner une partie de cette humanité ? Et quelles seraient donc les limites éthiques à imposer à la science lorsque celle-ci pourrait permettre de sauver l’humanité ?

Halsey est un personnage qui ne connaît pas de limite. Sa détermination et son génie dépassent ceux de tous ses contemporains, et ses travaux sont la preuve qu’elle a une avance considérable sur eux. Cependant, elle a la particularité de flirter constamment avec les limites éthiques de la science, en poussant toujours plus loin le raisonnement, jusqu’à en ignorer les conséquences, remettant ce type de questionnement à plus tard. Son génie constitue donc une bénédiction, ayant permis de sauver des milliards de vies et de faire progresser la science, bien que le prix de ses choix soit lourd et les conséquences irréparables.

Quel est votre avis sur les projets conduits par Halsey au service de l’ONI ?

Glossaire

  • [1] Intelligence Artificielle : Programme informatique, ici au sens donné par la science-fiction, donc doté de conscience et de capacités de réflexion.
  • [2] Matrice d’intelligence artificielle : Architecture informatique de base constituant le noyau (coeur) de l’IA (ses fonctionnalités primaires).
  • [3] ORION : Projet visant à créer des super soldats à partir de recrues adultes volontaires. Considéré comme un échec, malgré quelques réussites relatives.

Sur le même sujet

Commentaires

Vous devez être connecté(e) pour pouvoir poster.

  1. VoitureJb le 28 avril 2016 à 14 h 40 min

    Merci pour les infos! 🙂

  2. Aug45 le 27 avril 2016 à 15 h 10 min

    Très bonne chronique : GG Drawn ! 🙂

  3. Psartek le 27 avril 2016 à 13 h 37 min

    Pas mal comme toujours, par contre, pourquoi avoir mis « Prototype » en dessous de l’image de la Mark IV ? Ce n’est pas un prototype.

FacebookTwitter