Halo FR

Les archives de la Bibliothécaire #10 – James Cutter

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue pour ce numéro des archives de la Bibliothécaire. Ce mois-ci, en accord avec l’actualité, il s’agira d’explorer l’histoire du capitaine James Cutter, légendaire officier de l’UNSC. Bonne lecture à tous, et n’hésitez pas à consulter le numéro précédent ici.

Cette chronique contient des spoilers !

Les archives de la Bibliothécaire n°10 – James Cutter

Le capitaine James Gregory Cutter est un capitaine dans la Navy, aux commandes du vaisseau l’UNSC Spirit of Fire, principalement actif au début de la guerre contre les Covenants et protagoniste de la campagne des jeux Halo Wars et Halo Wars 2. Bien que décrit comme un officier d’exception, il ne fit que peu preuve d’ambition au cours de sa carrière, ce qui est la cause de son rang peu élevé au vu de ses capacités, mais cela ne l’empêcha pas de marquer les esprits.

Né un 12 juin 2478 sur la colonie humaine de Reach, il fit son entrée dans les rangs de l’UNSC 22 ans plus tard en 2500, débutant ses études sur Terre dans l’UNSC School of the North Star où il reçu un diplôme avant de s’engager dans la flotte coloniale. Plus tard, il rejoignit l’OCS, l’école navale des officiers où il obtint une spécialisation en commandement et astrogation. Dans les années suivantes, il fut affecté sur plusieurs bâtiments, et ses services furent récompensés par de nombreuses promotions et médailles. Il prit le commandement pour la première fois sur l’UNSC Glasgow en août 2519 en tant que Commandant et participa à l’opération : TREBUCHET, opération de grande ampleur contre l’Insurrection dans les colonies.

Cutter fut aussi impliqué dans une relation extra conjugale aux alentours de 2525 qui donna naissance à un fils illégitime du nom de Daniel Clayton. Bien que ne s’impliquant pas directement dans la vie de son fils, Cutter fit en sorte que la mère et lui ne manquent de rien.

Capitaine James Cutter

En 2526, Cutter devenu capitaine de vaisseau, fut appelé par le vice-amiral Preston Cole à prendre le commandement de l’UNSC Spirit of Fire afin de servir dans la deuxième bataille d’Harvest. Bien qu’à un poste peu prestigieux, Cutter donna son maximum et s’acquitta de sa tâche. C’est précisément au cours de cette mission qu’il refusa une promotion sur l’UNSC Prophecy afin de rester auprès de sa famille ce qui eut pour cause de lui enlever toute perspective de promotion dans un futur proche. En 2530, il soutint la promotion de son commandant en second, Terrence Hood, faisant de ce dernier le capitaine de l’UNSC Roman Blue.

Le 3 janvier 2531 Cutter reçu un message de détresse du Prophecy endommagé alors qu’il exécutait un repérage en orbite de Harvest. Les données récupérées par le vaisseau en perdition contenaient, entre autres, des photos prouvant une forte activité covenante sur la surface de la planète. L’aide de la xénobiologiste Ellen Anders fut requise afin d’enquêter et cette dernière fut affectée à bord du Spirit lui même détaché en direction de l’ancienne colonie.

Une fois sur place Cutter donna l’ordre au sergent John Forge de mettre en place une base d’opération avancée Alpha avant de procéder à l’élimination des forces covenantes dans la zone, offrant un support aérien aux troupes au sol lorsque nécessaire. Le travail d’Anders sur la planète et ses études de certains artefacts forerunners mirent le capitaine et son équipage sur une piste les menant à la colonie d’Arcadia. Décidant d’abandonner la mission d’exploration de Harvest, Cutter mit au courant le vice-amiral Cole de son départ vers la colonie avant de mettre le cap vers cette dernière.

Le Spirit of Fire s'approchant d'Arcadia

Une fois le Spirit arrivé à destination le 9 février, il dut faire face à une attaque covenante de grande ampleur et envoya des troupes en urgence sur la planète afin d’assister les défenses de la capitale, Pirth. Une fois les forces ennemies repoussées, Cutter donna l’ordre à ses troupes de se retirer de la ville et d’établir une base à proximité. Continuant la défense de la planète Cutter attaqua ensuite un dôme de lumière covenant et un Super Scarab en réquisitionnant l’aide de l’UNSC Pillar of Autumn.

Le capitaine dut cependant mettre un terme à son implication dans la défense de la colonie lorsque l’Arbiter Ripa ‘Moramee enleva Anders. Avant de quitter le système Hood fut chargé de récupérer une balise de données afin de pouvoir retrouver le Spirit of Fire, cependant le jeune capitaine intrépide prit la décision de charger l’ennemi, ce qui força une retraite prématurée et la perte de la balise, et avec elle toutes les données permettant de retrouver le Spirit of Fire.

Le 23 février vit l’arrivée du capitaine et de son équipage sur le monde bouclier 0459, une structure forerunner à la surface de laquelle Cutter déploya immédiatement des unités, qui furent attaquées quelques temps plus tard par le Parasite. Cela ne mit pas fin à la mission pour récupérer Anders, et suivant le signal de son transpondeur, la Red Team des Spartans partit à sa recherche. Ils sont eux aussi attaqués par des parasites et requièrent l’aide de renforts pour les aider à vaincre les ennemis sur place.

Lorsque le Spirit fut attiré à l’intérieur du monde boulier toutes les troupes au sol furent rappelées vers le vaisseau afin de le défendre contre le Parasite. Une fois Anders récupérée saine et sauve, cette dernière mit en place un plan visant à utiliser le réacteur FTL du Spirit afin de détruire l’étoile au centre du monde bouclier et par la même occasion la flotte forerunner que les covenants s’apprêtaient à déployer. Cutter approuva le plan malgré le fait qu’il le privait, lui et son équipage de toute chance de retour à la civilisation. Le sergent Forge se dévoua pour activer manuellement le réacteur FTL et le reste de l’équipage se replia à l’intérieur du Spirit of Fire. Cutter parvint à mettre le vaisseau à l’abri de l’explosion au moyen d’une manœuvre de fronde gravitationnelle, manœuvre visant à utiliser l’attraction gravitationnelle d’un corps céleste afin de gagner une vitesse suffisante pour en quitter l’orbite. Bien que réussie elle eut pour effet de laisser l’équipage à la dérive dans l’espace sans moyen de déplacement.

Le Spirit of Fire fuyant l'explosion d'Arcadia

La majeure partie de l’équipage entra alors dans un sommeil cryogénique visant à les conserver aussi longtemps que possible, cependant Cutter ne profita que peu du repos car il prit soin de son équipage en priorité. Cutter sera cependant réveillé lorsqu’un événement imprévu pousse le capitaine et l’équipage du Spirit of Fire à reprendre du service.

La figure du leader

James Cutter est un officier né. Son parcours au sein de l’armée en est la preuve, de sa progression rapide à son efficacité en tant que commandant. Peu de membres de l’UNSC peuvent se vanter d’avoir fait preuve d’un tel talent inné pour le commandement, et même le célèbre amiral Hood ne fut que son apprenti pendant de nombreuses années, et fit bien des fautes avant de pouvoir prétendre au titre qui est sien.

Le fait est que le parcours de Cutter semble être le parcours classique du jeune prodigue, le cadet parmi tant d’autres qui se démarque grâce à son intelligence et ses aptitudes innées, schéma que l’on peut par exemple retrouver dans La Stratégie Ender d’Orson Scott Card. Dans cette oeuvre, le protagoniste, Ender, suit une pareille évolution.

Un trait remarquable du personnage de Cutter est cependant qu’il ne sembla pas tirer de ses succès un sentiment de supériorité vis à vis de ses pairs et de ses subordonnés. Au contraire, il se dégage de lui une personnalité paternelle envers les troupes sous son commandement et une humilité au sujet de son rang. Son refus de plusieurs promotions et son manque général d’ambition le placent au même niveau que son équipage, un homme motivé par les liens qui l’unissent à d’autres soldats et par la camaraderie plutôt que par une carrière. C’est par cette attitude qu’il brise la barrière séparant généralement le monde du commandement de celui des opérations, formant ainsi une passerelle et gagnant le respect dans ces deux univers. Il représente un idéal pour ses hommes qui le savent capable de sacrifice et de sens du devoir tout en étant assuré qu’il ne gâchera pas leurs vies dans des manœuvres futiles ou motivées par l’ambition. Cette confiance fait office de ciment qui maintient son équipage uni et solide face aux épreuves.

Une armée, aussi puissante et nombreuse soit elle, n’est au final rien sans la direction d’un leader capable, et Cutter est bien un leader à la mesure des épreuves auxquelles fait face l’équipage du Spirit of Fire.

L'emblème du Spirit of Fire

Car les hommes et femmes stationnés à bord du Spirit ont vu bien des batailles perdues d’avance, contre des ennemis plus nombreux ou mieux équipés. Il ne fut pourtant pas question d’abandonner mais de faire face, utilisant toutes les stratégies possibles. C’est cette ténacité, cette rage de vaincre si souvent caractéristique de l’humanité dans Halo qui fait la grandeur de Cutter et de ses hommes. Cette capacité à survivre du contact avec l’ennemi au moyen des stratégies les plus osées.

Cutter est au final le capitaine dont le Spirit of Fire avait besoin, pas seulement pour son intelligence et sa technique mais aussi pour son humanité, sa proximité avec son équipage, son sens du devoir et des responsabilités. Il rassemble les qualités recherchées chez un soldat, chez un officier et chez un être humain. C’est en conciliant les qualités de ces différentes facettes qu’il est parvenu à mener son équipage au travers de nombreuses batailles et de trouver une renommée auprès de tous ceux qui avaient servi avec lui.

Il représente la figure du leader, celui que nous n’aurions pas de problème à suivre dans une bataille. Car dans un milieu tel que l’armée, dans une situation difficile, confronté à un choix ou une épreuve insurmontable, le leader est essentiel, la pierre angulaire du groupe. Et si c’est sous pression que l’on révèle notre réelle identité, nos vraies couleurs, alors Cutter a bel et bien fait ses preuves.

Mais plus que représenter un idéal, Cutter constitue un précédent, un exemple à suivre pour de futurs commandants. Il est une source d’inspiration pour ses hommes, mais aussi pour d’autres officiers, et son héritage est conséquent. Son second, Terrence Hood, deviendra amiral de la Navy et présidera au conseil de sécurité de l’UNSC, la colonie d’Arcadia continuera de vivre pendant encore plusieurs années et qui peut imaginer l’issue de la guerre humain covenant si il n’aurait pas vaincu l’Arbiter sur le monde bouclier 0459. Le seul revers de cette médaille reste encore l’avenir de son fils illégitime Daniel Clayton, et les actions de ce derniers à l’encontre de l’UNSC (plus d’informations ici)…

« Where you see half a crew, Isabel, I see family. And where you see one old ship, I see home. And that is always worth fighting for. » (« Là ou vous voyez une moitié d’équipage, Isabel, moi je vois une famille. Là où vous voyez un vieux vaisseau fatigué, moi je vois un foyer. Et cela vaudra toujours le coup de se battre. » ) – James Gregory Cutter- trailer de Halo Wars 2.

Et vous, que pensez vous de James Cutter ? Pensez vous que son caractère aura beaucoup changé dans Halo Wars 2 ?

Sur le même sujet

Commentaires

Vous devez être connecté(e) pour pouvoir poster.

FacebookTwitter